Ca y est, la rentrée est passée. Chacun reprend son rythme. Et cette année j'ai trouvé le chemin jusqu'à un atelier de poterie.
On y travaille que la faïence, nouveau défi : se confronter directement au regard des autres et "nouvelle" matière que je n'affectionne pas particulièrement. Donc il faudra mettre les bouchées doubles pour avancer.
Au fond l'idée me plait.