Et voilà de la couleur avant le montage des bijoux. Ce qui est drôle avec cette terre auto durcissante, c'est que l'on est finalement dans la même recherche (enfin presque) qu'avec l'argile. Ça ressemble à de la cuisine...
Ici j'ai utilisé les patines et les bases que je possédais déjà, mais j'ai également inventé. Avec les enfants nous utilisons parfois les colorants alimentaires pour nous amuser et bien je me suis dit "pourquoi pas" alors pour certaines pièces j'ai essayé. Le résultat premier était moyennement satisfaisant, puis lorsque j'ai passé une couche de vernis les couleurs se sont révélées et le résultat final est très sympa.
La porcelaine en séchant est devenu très légère, quant à la résistance je ne sais pas il faudrait que je pense à mettre une plaque de côté la prochaine fois pour faire des tests.
En attendant l'assemblage, je vous propose une petite photo des bijoux en pleine séance de séchage au soleil.